Publié le : 05/06/2023

Manger du poisson : 3 risques pour la santé ? Impacts

Manger du poisson : 3 risques pour la santé ? Impacts

En 2017, près de 1% des français·es de 25 à 34 ans suivaient un régime pesco-végétarien1. Est-ce ton cas en 2023 ?

Ces dernières années, on entend beaucoup parler de la « soupe plastique » de l’océan (le fameux septième continent). Ou encore de l’eau salée polluée au mercure… 

Qu’en est-il vraiment ? Manger des poissons est-ce bon pour la santé ? Que disent les expert·es à propos des impacts de la consommation d’animaux marins sur l’organisme humain ?

Dans cet article vegan on se questionne - manger du poisson : 3 risques pour la santé ? « Poisson poison » décryptons tout ce qu’il faut avoir sur le sujet !

Manger du poisson : risques pour la santé ? | Poisson poison Julianne Aknine Vegranola

Quelques chiffres clés sur la consommation de poisson en France et dans le monde

Voici quelques chiffres clés pour re-situer le sujet dans son contexte et en cerner les enjeux principaux.

  • ➡️ 300 milliards d’animaux 

C’est le nombre d’animaux aquatiques tués chaque année dans le monde (contre 80 d’animaux terrestres) (chiffres de 2019). Plus d’infos dans cet article sur les problèmes de la pêche intensive

  • ➡️ 20,5 kg/personne en 2019

C’est le poids moyen de la consommation mondiale de poissons et produits de la mer par personne et par an2. C’est l’un des chiffres records de ces dernières années. 

  • ➡️ 30% 

C’est le pourcentage probable des ressources marines qui sont surexploitées à l’échelle planétaire (ce chiffre est très certainement sous-estimé).

Les chiffres clés sur la consommation de poissons en France | Vegranola Academy Paris

Ci-dessous, je te livre les trois principaux risques à la consommation de poissons.

Risque n°1 - Intoxication aux métaux lourds : mercure, aluminium, plomb et arsenic 

Tu en as très certainement entendu parler… la chair des poissons et crustacés contient de plus en plus de métaux lourds. C’est pourquoi les autorités de santé nous mettent en garde. 

En 2021 une étude de Santé Publique France paraît. C’est l’étude Esteban. Elle indique que près de 97 à 100 % des français·es sont contaminé·es par des métaux lourds néfastes pour la santé. Ensemble, enfants et adultes sont concernés par cette ingestion de 27 substances nocives qu’on retrouve dans le poisson : mercure, cadmium, cuivre, arsenic, nickel, chrome… 

Les effets probables des métaux lourds sur la santé  

  • De manière générale, ils dégradent les voies respiratoires, le système digestif et causent parfois des insuffisance rénales
  • Le plomb est responsable du saturnisme (contamination au plomb)
  • Le cadmium dégrade le foie 
  • Le mercure est un neurotoxique (risques pour le cerveau) 
  • Récemment on a montré que les métaux lourds sont liés aux développements de pathologies graves comme la maladie de Charcot, la sclérose en plaques, Alzheimer ou Parkinson

Manger du poisson : 3 risques pour la santé ? Les effets des métaux lourds présentés ci-dessus sont approfondis juste ici3

⭐️ À savoir : plus les poissons ingérés sont au sommet de la chaîne alimentaire plus ils contiennent  de métaux lourds. Requins, thons, espadons, poulpes, daurades en contiennent statistiquement davantage que les maquereaux, sardines, truites fumées, anchois…

Risque n°1 - Intoxication aux métaux lourds : mercure, plomb et arsenic | Vegranola Paris

Risque n°2 - Les effets des PCP et dioxines (molécules chlorées artificielles)

On en entend moins parler mais les PCP et dioxines sont également un danger pour la santé. À la base, ces petites molécules chlorées étaient utilisées dans l’industrie pour leurs propriétés isolantes et leur grande stabilité chimique (peintures, encres…). Or, on s’est vite rendu compte qu’elles étaient toxiques. Par conséquent, leur utilisation a été interdite dès 1987. Mais aujourd’hui encore, elles continuent de s’accumuler dans l’environnement, principalement dans les réservoirs de sédiments marins ou de rivières

L’alimentation constitue la principale source de contamination de la population mondiale. Car les PCB se retrouvent essentiellement dans la chair des animaux (dans les graisses). Or, étant donné qu’on retrouve ces molécules dans les rivières et les océans, ce sont les poissons qui sont les premiers contaminés. Et, par effet boule de neige, les humain·es omnivores ou pesco-végétariennes le deviennent…

Dioxines et polychlorobiphényles, quels effets sur le corps humain à long terme ? 

L’exposition ponctuelle à ces molécules n’engendre pas de risques graves pour la santé. Néanmoins, une forte exposition aux PCB peut provoquer des troubles hépatiques (dysfonctionnements du foie). Cela peut aussi causer des effets neuro-comportementaux, des effets sur la thyroïde et des perturbations métaboliques4

Risque n°2 - Effets des PCP dioxines (molécules chlorées artificielles) | Vegranola

Risque n°3 - Manger du poisson, manger du plastique ? Risques pour la santé sur le long terme

Chaque année 1,5 millions d’animaux sont tués par le plastique selon l’Institut Français de Recherche pour le Développement (IRD). En 2018 par exemple, on a retrouvé un cachalot de 10 mètres échoué sur la plage avec plus de 29 kg de déchets plastiques dans son corps (sacs poubelles, cordes, filets, bidons…)5. Autant dire que si les animaux marins ingèrent du plastique, les humains qui les consomment ensuite s’en imprègnent aussi...

Certains experts ont fait un calcul très parlant : un individu moyen pourrait ingérer jusqu’à 5 grammes de plastique chaque semaine6 ! 5 grammes, c’est environ une carte de crédit, (d’après le rapport commandé par le WWF à l’université de Newcastle). 

Toujours d’après cette enquête, les facteurs premiers de cette ingurgitation sont l’eau en bouteille, la consommation de fruits de mer, de sel et d’animaux marins issus de la pêche minotière.

Manger du poisson c’est donc indirectement consommer du micro-plastique dont les effets sur la santé sont délétères7 pour l’organisme, bien que trop peu étudiés encore à l’heure actuelle.

Risque n°3 - Manger du poisson, manger du plastique ? | Julianne Aknine Vegranola

Le savais-tu ? 99% c’est le pourcentage d’animaux marins qui auront ingéré du plastique d’ici 2050. Chaque seconde, c’est 10,1 tonnes de plastique qui sont produites dans le monde. La plupart de cette production termine malheureusement dans les océans… Tout le monde ou presque aura alors en tête cette image de la tortue dont la nageoire est bloquée par un sac en plastique ; ou d’un thon dont le ventre est rempli de déchets…

La Vegranola Academy : des recettes de la mer 100% saines, véganes et végétales 

À la Vegranola Academy, tu peux retrouver une formation complète sur les recettes de la mer.

Dans cette formation 100% végane tu apprendras à cuisiner une brandade végétale, le fameux no fish&Chips ou encore le délicieux tartare d’algues! Toutes les recettes sont centralisées sur une seule plateforme, tu as des vidéos pas-à-pas et des fiches à imprimer pour ne rien louper. 


Pour t’inscrire à la Vegranola Academy, c’est par ici : Me former à la cuisine végétale !

Nous voici à la fin de cet article « Manger du poisson : 3 risques pour la santé | Poisson poison ». J’espère qu’il t’a plu ! Si c’est le cas, n’hésite pas à le partager à tes proches ou à des ami·es pour leur faire connaître ces risques 🙂

Merci de ta lecture, et à très vite sur insta !

Pour aller plus loin - Manger du poisson : risques pour la santé ? 

1 https://fr.statista.com/infographie/28796/consommation-de-poisson-et-de-fruits-de-mer-par-habitant/

2 https://blog.kudzuscience.com/2021/03/01/les-metaux-lourds-et-leurs-effets-sur-la-sante/ 

3 https://www.anses.fr/fr/content/pcb-carte-d’identité

4 https://www.novethic.fr/actualite/environnement/pollution/isr-rse/29-kg-de-dechets-plastiques-retrouves-dans-un-cachalot-echoue-en-espagne-145678.html 

5 https://reporterre.net/Chaque-semaine-nous-ingerons-l-equivalent-d-une-carte-de-credit-en-plastique 

6 https://www.nationalgeographic.fr/environnement/a-quel-point-les-microplastiques-sont-ils-nocifs-pour-notre-sante 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parcourez nos articles

Interview | Kerah - Cuisines juives vegan dispo partout !
Je l’attendais avec IM-PA-TIEN-CE… (non je ne parle pas de la rentrée, ni de la reprise ou de la fin de...
La carence en fer & anémie : symptômes & prévention tout savoir
Pour avoir une santé de fer il faut manger… du fer ! Hé oui, contribuant à de nombreux processus physico-chimiques dans...
Kerah - Cuisines juives vegan
Kerah- Cuisines juives vegan Manger est une fête ! Le goût du partage, des bonnes choses  : toutes les communautés juives...
1 2 3 23
AcademyEbook
Si tu souhaites me soutenir dans la production de contenu gratuit que je propose sur mon blog et sur Instagram, tu peux me soutenir via le site Tipeee ! Il n’y a pas de petit soutien, alors merci d’avance si tu passes par là !
Copyright Végranola 2022 © Tous droits réservés
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram