Publié le : 02/04/2022

Qu’est-ce que le véganisme ?

Qu’est-ce que le véganisme ?
Vegan et véganisme : définitions et enjeux de l’alimentation végétale | Végranola Paris

Ces derniers temps, on entend de plus en plus parler de véganisme et de végétalisme. Et chez Végranola l’alimentation végétale est à l’honneur. Mas sais-tu réellement de ce qui se cache derrière ces termes ? 

Un régime alimentaire ? Une éthique de vie ? Un militantisme en faveur des animaux ? 

On va le voir ensemble mais c’est un peu tout ça à la fois... ! Allez, c’est parti, zoom sur qu’est-ce que le véganisme  !

Définition : être vegan, kézako ? 

On entend souvent dire que devenir vegan, c’est opter pour un régime alimentaire qui refuse de consommer ou d’exploiter les animaux. C’est vrai, mais ce n’est pas que cela : c’est aussi un mode de vie et une éthique du quotidien. 

Historique du mot 

Le terme est inventé dans les années 1945 par Donald Watson et Elsie Shrigley à partir de la contraction du mot « vegetarian », « VEG-etari-AN ». Ensemble, iels fondent la Vegan Society au Royaume-Uni afin de promouvoir - je cite, « un mode de vie qui tend à exclure, autant qu'il est possible, toutes formes d'exploitation et de cruauté faites aux animaux afin de se nourrir, se vêtir ou dans n'importe quel autre but . »

Un mode de vie et d’alimentation végétale qui traverse les âges…

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette éthique quotidienne est bien plus ancienne que 1945... ! En effet, le régime végétarien et le régime végétalien remontent à l’Antiquité… Soit un peu plus de 3000 ans avant notre ère ! Parmi les plus célèbres précurseurs que nous connaissons à l’heure actuelle en Occident, on peut citer les Pythagoriciens. Notons aussi - parmi tant d’autres exemples, que les Égyptiens étaient végétariens ou végétariennes (selon une étude d’Inside Science). 

Pourquoi devenir vegan ?, arguments et raisons | Alimentation végétale | Végranola Paris

Ce n’est donc pas parce que nous mangeons de la viande aujourd’hui qu’il en fût toujours ainsi… bien au contraire ! En réalité ce n’est que très récemment (avec le colonialisme européen et la naissance du capitalisme) que l’exploitation intensive des animaux s’est imposée à nous… 

Toutefois, cela ne répond pas à la question de savoir quelles sont les raisons qui peuvent bien pousser quelqu’un·e à la transition végétale. Alors oui au juste, pourquoi opérer ce changement ?

Pourquoi devient-on vegan ? 3 arguments fréquents

Voici les 3 raisons qui reviennent régulièrement chez les participant·es de la Végranola Academy quand on leur demande pourquoi… 

« Je suis devenue végane pour les animaux. » 

Selon l’association L214, c’est plus de 3,2 millions d’animaux terrestres et sentients qui sont tués chaque jour en France pour la consommation humaine. La réflexion qui anime les défenseurs de cet argument est donc la suivante : de quel droit l’humain s’octroie-t-il le droit de faire souffrir et de tuer un animal pour sa propre utilisation (quelle qu’elle soit) ? 

Aujourd’hui, toutes les études scientifiques sur le sujet démontrent que l’animal est un être vivant doué de sensibilité voire même de conscience. C’est donc indéfectible : l’animal souffre lorsqu’on l’exploite. Pourquoi continuer d’utiliser leur chair, leur fourrure ou leur miel lorsqu’on sait qu’il est possible de rester en bonne santé tout en s’en passant ? 

Abattoirs et bien-être animal : une antinomie totale | Devenir vegan | Vegranola Paris

À titre d’information, l’Union Végétarienne Européenne considère aujourd’hui qu’environ 5 % des Français·es sont végétarien·nes ou végétalien·nes. C’est donc un bon début !

« Je ne consomme plus de matière animale sous quelle que forme que ça soit pour ma santé. » 

Les bienfaits de l’alimentation végétale sont reconnus depuis l’Antiquité. Des chercheur·es ont récemment montré que le régime des gladiateurs romains était majoritairement composé de plantes et de légumineuses par exemple.

Ainsi, de plus en plus de personnes font le choix de s’orienter vers des régimes plant-based pour leur santé. Depuis la publication du Rapport Campbell, on sait qu’une forte consommation de produits animaux augmente le risque de développer des maladies cardiovasculaires ; ou de développer des problèmes hormonaux, articulaires et bien d’autres… 

Enfin, ce choix est parfois motivé par l’envie d’un manger plus sain. Les produits plant-based contiennent généralement plus de vitamines, moins d’hormones, moins de perturbateurs endocriniens et plus d’énergie.

Envie de découvrir la cuisine à base de l’alimentation végétale ? Viens nous rejoindre dans la Vegranola Academy ! Au programme : de nombreuses recettes pour t’apprendre à cuisiner sainement avec plaisir et gourmandise !

« J’ai opéré cette transition pour lutter contre les inégalités raciales, patriarcales et environnementales actuelles. »

Une autre raison souvent évoquée est celle de l’écologie et des luttes contre toute forme d’oppression. On l’oublie trop souvent, mais ce qui se trouve dans notre assiette est aussi politique. Par ce que l’on mange, on adhère (consciemment ou inconsciemment) à des positions économiques, sociales et culturelles particulières. Faire le choix du véganisme, c’est souvent se ré-approprier un patrimoine culinaire et culturel oublié. Et faire le choix de la sauvegarde de la planète de manière très concrète. 

Finalement, chaque personne à ses raisons, ses motivations et ses définitions. On peut donc dire qu’il n’existe pas un véganisme mais des véganismeS au pluriel… !  


Mais lorsqu’on refuse de manger des animaux, de se nourrir de leur lait, de leur miel, de se vêtir de leur laine ou de leur soie, que nous reste-t-il ?

Une personne végane, que mange-t-elle ?

Une personne qui fait le choix du véganisme se nourrit comme une personne végétalienne. Autrement dit, son régime se compose majoritairement de ces 6 groupes d’aliments clés

  • L’eau

Et oui ! Comme pour n’importe quel régime alimentaire, l’eau est essentielle pour le bon fonctionnement de ton corps ! L’eau minérale, l’eau de coco, le thé, les jus ou les  smoothies verts par exemple. Ils permettent de conserver un métabolisme sain et vigoureux tout en faisant le plein de vitamines et minéraux.  

  • Les céréales

Les céréales comme le quinoa, le blé, l’épeautre, le maïs, le riz, l’orge, les mils… sont essentielles pour faire le plein de glucides, de fibres et de protéines.

Alimentation et véganisme : plantes, vitamines, protéines et nutriments | Vegranola Paris
  • Les légumineuses

On a tendance à penser que les protéines ne se trouvent que dans les protéines animales, mais c’est une fausse croyance ! Pour preuve : les gorilles sont des animaux très musclés, mais exclusivement vegans Riches en protéines végétales, les légumineuses sont des alliées santé de l’alimentation végétale.. Ayant également une bonne teneur en fibres, on peut notamment citer les lentilles (vertes, corail, brunes…), le soja, les pois chiches, les haricots (rouges, blancs, noirs…) ou encore les fèves.

  • Les fruits et légumes

Le véganisme est basé sur une consommation quotidienne de fruits et de légumes frais et de saison. Ils sont la base d’une alimentation santé, quel que soit ton régime alimentaire.

  • Les graisses et oléagineux

Les matières grasses liquides comme l’huile de lin, d’olive, de noix, de noisette participent activement au renforcement du métabolisme et à la prévention de maladies. On peut aussi les matières grasses sous forme brute comme des amandes, les graines de tournesol ou les noix de cajou.

  • Vitamine D et vitamine B12

Le corps humain a des besoins particuliers en vitamines, qu’il trouve dans les fruits, les légumes ou autre. Mais concernant la vitamine B12, on ne les trouve pas en quantité suffisante dans les aliments végétaux de base. C’est pourquoi la B12 doit, chez le ou la vegan·e, faire l’objet d’une supplémentation. Concernant la vitamine D, il convient de se supplémenter à partir du moment où l’on ne s’expose pas au soleil.

Voilà, c’est déjà la fin ! Grâce à ces quelques infos, j’espère que tu en sauras davantage sur qu’est-ce que le véganisme ! L’article t’a plu ? Je t’invite à le partager ! Si tu as des questions, n’hésite pas à les poster en commentaires ou sur mon compte insta. Je me ferai un plaisir de te répondre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Parcourez nos articles

Zoom sur la viande heureuse : mythe ou réalité ? Abattoir mobile et élevage en détails 
Ces dernières années, que ce soit dans les médias, les livres ou les débats, on entend parfois dire que les animaux nous...
Les similis-carnés : bons ou mauvais pour la santé quand on est vegan ?
Devenir vegan ou végétarien, c’est changer son alimentation.  Plus d’oléagineux, moins de produits laitiers et plus de légumineuses à chaque repas....
Les problèmes de la noix de coco : scandales et cruauté animale
Sais-tu que ton lait de coco n’est peut-être pas vegan ? Que ton huile de coprah n’est peut-être pas cruelty free...
1 2 3 11
Si tu souhaites me soutenir dans la production de contenu gratuit que je propose sur mon blog et sur Instagram, tu peux me soutenir via le site Tipeee ! Il n’y a pas de petit soutien, alors merci d’avance si tu passes par là !
Copyright Végranola 2022 © Tous droits réservés
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram